ARUM MACULATUM



 

arum1




 

Cette espèce est commune dans toute la France, sauf dans l'Ouest et la région méditerranéenne.
 
On le rencontre aussi en Europe, de l'Espagne à la Suède et du Royaume-Uni à la Hongrie.
 
C'est une plante herbacée de 15 à 60 cm,  avec des feuilles vertes brillantes en forme de flèche, comme une lance, souvent avec des taches noires.
 
Il croît en milieu forestier.




 

arum2



 

                                                                                                                       arum3   arum4

 

 

La fleur est fermement enveloppée jusqu'à l'extrémité supérieure par une bractée blanchâtre, appelée spathe.
 
D’une couleur jaune à la base et violet au sommet.


 


                                                                                                                    arum5  arum6
     

 

Les fruits sont des baies de 5 à 10 mm, disposées en épis serrés, vert avant maturité puis rouge, uniloculaire contenant une ou deux graines dures et arrondies.



 

 

Toxicité XXX
 
La plante est hautement toxique, surtout fraîche. Toutes les parties de la plante sont toxiques.


 

 

arum7


 

 

Les feuilles sont riches en acide oxalique, après l'absorption de parties de plante fraîche, on observe :
 
  • Des inflammations et brûlures 
  • Un oedème de la langue et des lèvres, pouvant aller jusqu'à la formation de vésicules.
  • Des vomissements..
  • Dans les cas graves, on peut observer un coma.



 

Durant l’antiquité :
 
  • L’Arum maculatum a été utilisé en cataplasme pour soigner les cors, panaris et verrues. 
  • Les tubercules, ont été consommés comme féculent dans différentes régions d'Europe sous forme de pain ou de gâteaux. Etant toxiques à l'état frais, ils doivent être épluchés et bouillis à plusieurs eaux de nombreuses fois et on les sèches pour que les composés toxiques solubles soient éliminés.
  • Les Romains utilisaient les bulbes moulus pour fabriquer des boissons comme le salep. C’était une boisson populaire sur les terres de l’empire Ottoman, en Perse, actuellement Iran. En Angleterre, la boisson était connue sous le nom de “saloop” ; elle fut populaire aux XVIII et XIX siècles.
De nos jours, la boisson est souvent faite avec du lait chaud au lieu de l'eau et est saupoudrée de  cannelle.
 
De nos jours, on le connait surtout pour les indications suivantes comme : les problèmes des voies respiratoires, les gingivites, stomatites, pharyngites, laryngites, rhinites…



 

Pour la fabrication du remède homéopathique, on utilise les parties souterraines de la plante séchée.



 

 

arum8   arum9




 

La TM (teinture mère) de Arum maculatum est fabriquée avec : 1/10 substance broyée et pulvérisée (racine et tige) + 9/10 de solution hydroalcoolique (solvant).
 
La souche Arum maculatum est disponible à partir de la TM. En raison de la forte concentration alcoolique jusqu'à la 4DH, il est conseillé de donner Arum maculatum qu’à partir de 3CH en eau purifiée. 
Pour obtenir cette dilution il faut faire une déconcentration au dixième (D, DH ou X): 1 partie de la solution donneuse (TM) + 9 parties de solvant puis dynamisation et cela 4 fois d’affilé pour obtenir la dilution souhaitée en 4DH. 

 

Et,
 
Pour obtenir la dilution en 3CH, il faut faire une déconcentration au centième (C ou CH): 1 partie de solution donneuse (4DH) + 99 parties de solvant puis dynamisation et cela une seule fois pour obtenir la dilution souhaitée en 3CH.


 
En usage vétérinaire, l’Arum maculatum est conseillé en 4CH pour traiter la gingivite à raison de 6mL le matin jusqu’à amélioration des symptômes.